Featured

Racket de la police sur les routes : Le patron de la DSR tire la sonnette d’alarme

Les cas de racket de la police sur les routes du pays prennent de plus en plus de l’ampleur et interpellent la conscience de tous,

même jusqu’au sommet de la hiérarchie de la police nationale.

Le patron de la Division de la Sécurité Routière (DSR), le Commissaire Principal, Kossi Ahloko Sodji l’a admis, mardi 02 juillet 2024, lors d’une intervention sur les ondes de radio Taxi-Fm à Lomé.

« À travers des témoignages et des dénonciations, nous réalisons que la surconscience professionnelle de certains agents jette le discrédit sur toute une institution. Ces rackets entrent dans ce que nous appelons des perceptions illicites et contreviennent à l’éthique et à la déontologie de notre profession. C’est un fléau que nous devons combattre et nous le combattons », a-t-il indiqué.

Pour l’officier supérieur des forces de police, les responsabilités sont partagées entre les agents et certains citoyens devant l’ampleur du phénomène,.

« Il est constaté que cette pratique est encouragée et entretenue par certains conducteurs. Les agents déployés sur les routes sont des fonctionnaires de l’État et sont payés chaque fin de mois. Dans ces conditions, on ne devrait rien leur donner sur les routes. Les conducteurs doivent aussi prendre leurs responsabilités », a-t-il affirmé.

Le Commissaire Sodji encourage les usagers de la route à ne pas hésiter à dénoncer ces cas de perceptions illicites d’argent sur les routes en saisissant les institutions compétentes, notamment l’Inspection générale de la sécurité nationale, la Direction de la Sécurité Routière elle-même, ou en contactant le numéro vert : 10 14, disponible 24H/24.

Le commissaire principal a également profité de l’occasion pour interpeller, une fois de plus, la conscience des citoyens sur la nécessité de respecter le code de la route face à la recrudescence des accidents de circulation que connaît le pays ces derniers temps. Selon les statistiques qu’il a communiquées, le facteur humain est le principal risque des accidents de la route.

Pour cette raison, un appel est lancé à tous les acteurs impliqués pour qu’ils s’investissent davantage dans la sensibilisation afin que la situation change.

Le commissaire Kossi Ahloko Sodji estime que les leaders religieux ont un rôle crucial à jouer dans ce combat pour la sécurité routière.

« Nous interpellons les leaders religieux et sollicitons leur adhésion à cette politique de sensibilisation. Il faut que dans les lieux de culte, ils prennent au moins deux minutes pour dire aux fidèles : ‘’Vous êtes venus aujourd’hui nombreux, nous vous bénissons, rentrez en paix et surtout soyez prudents dans la circulation pour revenir vivants’’ », a-t-il recommandé.

Contact

04 Rue de L'Ave von face UTB Circulaire

Ancien Rue Bodjollé

Nyékonakpoé-Lome

Telephone:
+228 22 22 52 27

Mobile:
+228 92 89 70 60

Récépissé N° 26/HAAC/P/23

BUTODRA  N°1121

 

Qui Nous Sommes

Créée le 05 mai 2009, radio  Lébénè est la Premiére radio en ligne au Togo.

Read More.....

Télécharger

Get it on Google Play

PARTENAIRES

logokanalfm.jpeg
logo-afreepress-togo-1.png
togotopnews1.png
logo24h.jpeg
logo-300x73-icilome.png
previous arrow
next arrow