Featured

Togo/Éducation: "Lorsque le nombre de jury excède le quota réglementaire, l'inspection pédagogique" a autorisé le ministre Dodji Kokoroko

La création des centres d’examens, de correction et des épreuves orales scolaires dans le secteur de l'éducation au Togo est regis par de nouveaux critères.

Lundi,le ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l'Artisanat Dodzi Kokoroko a pris un arrêté  qui tient compte du  nombre de candidats et de la distance à parcourir par ces derniers. Il est également prévu, à titre exceptionnel, des centres d’épreuves orales de proximité.

Pour le Prof Dodzi Komla Kokoroko, le nombre total de candidats pouvant être inscrits dans un établissement scolaire à un seul groupe pédagogique faisant office de centre d’examen du CEPD, ne peut dépasser 250 élèves.

Ce nombre ne peut aller au delà de 500 candidats que lorsque l’établissement scolaire faisant office de centre d’examen comprend deux groupes scolaires.

« La distance à parcourir par le candidat le plus éloigné du centre d’examen ne peut lui excéder huit (8) kilomètres. On peut procéder à la délocalisation du centre d’examen lorsque des obstacles naturels tels que les cours d’eau, les reliefs escarpés ou des contraintes physiques notamment les inondations, la dégradation des voies d’accès rendent difficile l’accès audit centre », pouvait-on lire dans l'arrêter. Il faut alors comprendre par cette décision que la création des centres d’examen du BEPC et du BAC 1, est déterminée par la distance qui sépare l’école du candidat à son centre qui est prise en compte.

 Les nouvelles dispositions  touchent également les centres de correction. À cet effet un centre de correction ne peut comporter plus de quatre (4) jurys d’examen.

« Lorsque le nombre de jury excédent le quota réglementaire, l’inspection pédagogique du ressort du centre de correction procède à la délocalisation du surplus de jurys de correcteurs sur un site annexe au sein du même secteur pédagogique », a autorisé  komlan Dodji Kokoroko.

Il rappelle que pour l’examen du BAC 1, les centres de correction dudit examen font office de centre de déroulement des épreuves orales.

L’arrêté prévoit la création à titre exceptionnel des centres d’épreuves orales de proximité pour les candidats admissibles à l’examen du BAC 1 dont la distance d’accès au centre de correction faisant office de centre de déroulement des épreuves orales, excède vingt (20) kilomètres.

Ie Ministre prévoit également des centres annexes,un centre annexe peut être créé si l’établissement scolaire devant servir de centre d’examen annexe est situé à proximité du centre d’examen principal. Il est également autorisé si le nombre de candidats à installer est trop faible pour que soit créé un nouveau centre d’examen ou si les contraintes telles que la distance, les obstacles naturels, rendent difficiles la création d’un nouveau centre d’examen.

Toutes ces informations sont disponibles à la direction des examens et concours qui est chargée de la création des centres d’examens, des centres de correction sous le contrôle de la direction régionale de l’éducation.

La Rédaction.

Contact

04 Rue de L'Ave von face UTB Circulaire

Ancien Rue Bodjollé

Nyékonakpoé-Lome

Telephone:
+228 22 22 52 27

Mobile:
+228 92 89 70 60

Récépissé N° 26/HAAC/P/23

BUTODRA  N°1121

 

Qui Nous Sommes

Créée le 05 mai 2009, radio  Lébénè est la Premiére radio en ligne au Togo.

Read More.....

Télécharger

Get it on Google Play

PARTENAIRES

logokanalfm.jpeg
logo-afreepress-togo-1.png
togotopnews1.png
logo24h.jpeg
logo-300x73-icilome.png
previous arrow
next arrow