des terroristes neutralisés à Lomé lors d’un l’exercice de riposte

par 24 heureinfo

Une opération anti-terroriste s’est déroulée dans la matinée du jeudi 20 octobre 2022 au centre d’Entrainement aux Opérations de Maintien de la Paix (CEOMP). L’exercice organisé et présidé par le Général de Brigade Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la protection civile a permis aux stagiaires du groupement spécial d’intervention de la Gendarmerie nationale et de la police nationale de tester leurs compétences.

Selon le dispositif mis en place, les forces de sécurité et de défense sont appelées en intervention suite à une tuerie de masse dans le village de combat du CEOMP et à une prise d’otages. La réactivité des éléments a permis aux instructeurs français du Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), d’apprécier le niveau atteint et le degré d’assimilation du personnel aguerri aux techniques d’interventions.

Ainsi grâce à une série d’actions coordonnée par les forces d’intervention de la Gendarmerie Nationale, le centre opérationnel central et la force d’intervention de la Police nationale togolaise, avec l’appui de la cellule drone, le commando terroriste qui a opéré une tuerie de masse et a pris des hommes et femmes en otage, a été neutralisé.

L’efficacité de la manœuvre a été rendue possible grâce à une forte implication du personnel militaire féminin des unités spéciales de la Gendarmerie et de la Police nationales.

« Le Président de la République nous a instruits de prendre toutes les mesures pour que nous puissions faire face à cette menace », a souligné le ministre de la Sécurité, le général Damehame Yark qui ajoute que  cet exercice mérite d’être entretenu « pour soulager nos populations au cas où ce genre de situations se présenteraient ».

« Si cela arrivait dans la réalité, nous espérons ne pas avoir beaucoup de victimes », a-t-il conclu.